Au plus fort de la guerre froide, un groupe d’intellectuels américains a mis en doute les calculs de la CIA relatifs à la capacité militaire de l’URSS: à leurs yeux, l’agence sous-estimait le nombre et la qualité des missiles dont Moscou disposait. La Maison-Blanche décida de confier à ces critiques la mission d’évaluer les travaux de la CIA. Ce fut l’origine du Team A et du Team B, méthode restée célèbre dans l’histoire du renseignement. (Les critiques, motivés idéologiquement, avaient tort.)