Je viens de découvrir que je n’ai jamais vraiment existé, du moins aux yeux de voyous du Parti communiste chinois. Dans leur dernier effort en date pour transformer Hongkong en un Etat policier – et ça ne peut être qu’une question de temps avant qu’une bombe lacrymogène ou un taser ne remplace la fleur de bauhinia comme emblème de la ville – les autorités chinoises ont pris de nouvelles mesures pour étrangler le système éducatif. Pour les communistes, l’éducation est avant tout une affaire d’ingénierie de l’âme. Le PCC s’est donc débarrassé de tous les manuels scolaires susceptibles de dire la vérité sur le passé de Hongkong et ses aspirations. Le PCC est même allé jusqu’à nier que Hongkong ait jamais été une colonie britannique; c’était simplement un territoire occupé, apparemment.