Publicité

Wuhan et les complotistes

CHRONIQUE. Notre chroniqueuse Marie-Hélène Miauton revient sur l’origine de la pandémie de Covid-19 et relève quelques filiations complotistes

Près du marché de fruits de mer de Huanan, à Wuhan, le 22 janvier 2023. — © HECTOR RETAMAL / AFP
Près du marché de fruits de mer de Huanan, à Wuhan, le 22 janvier 2023. — © HECTOR RETAMAL / AFP

Tiens! Tiens! La source mystérieuse du coronavirus connaît une nouvelle péripétie! En effet, voilà que le FBI américain relance l’idée qu’il serait issu du laboratoire P4 de Wuhan, ville où les premiers cas se sont déclarés fin 2019. Son directeur, Christopher Wray, s’exprimait ce mardi sur Fox News: «Le FBI estime depuis un certain temps déjà que l’origine de la pandémie est très probablement liée à un incident de laboratoire à Wuhan.» On se demande alors pourquoi cette importante révélation ressort si opportunément dans le contexte des tensions entre les Etats-Unis et la Chine sur la question des ballons espions ou de possibles livraisons d’armes à la Russie. Mais ce sont là propos de complotistes, n’est-ce pas?

Un laboratoire classifié P4, pour «pathogène de classe 4», manipule les virus les plus dangereux et les plus contagieux, ceux des fièvres hémorragiques comme Ebola ou des fièvres infectieuses comme la variole ou la grippe aviaire. L’unité microbiologique de Wuhan a été ouverte en 2015 – ce fut la première de Chine – dans le but de modifier les virus pour comprendre les franchissements de barrière entre espèces, animale et humaine en l’occurrence. Ajoutons encore que cette entité s’est spécialisée dans la recherche sur les coronavirus transmis par les chauves-souris. Quelques simples d’esprit se disent alors que ce serait vraiment un incroyable hasard que le virus se soit communiqué à l’homme justement sur un marché de cette ville de Wuhan, à quelque 1600 mètres des portes du labo. Mais ce sont-là propos de complotistes, n’est-ce pas?

Cet article vous intéresse?

Ne manquez aucun de nos contenus publiés quotidiennement - abonnez-vous dès maintenant à partir de 9.- CHF le premier mois pour accéder à tous nos articles, dossiers, et analyses.

CONSULTER LES OFFRES

Les bonnes raisons de s’abonner au Temps:

  • Consultez tous les contenus en illimité sur le site et l’application mobile
  • Accédez à l’édition papier en version numérique avant 7 heures du matin
  • Bénéficiez de privilèges exclusifs réservés aux abonnés
  • Accédez aux archives