Éditorial

Claire Bretécher, l’éclaireuse

ÉDITORIAL. Pionnière de la bande dessinée en France, la Bretonne à l'œil vif a révolutionné le monde des petits Mickey, fait de la sociologie une discipline hilarante et montré la voie à des dizaines de femmes

Avec son nez en pied de marmite, son œil glauque et ses tresses escargot, Cellulite a déboulé un matin de 1969 dans les pages de Pilote. Elle nous a fait marrer, cette princesse sotte et frustrée, parce qu’elle ne ressemblait à aucune autre héroïne de bande dessinée. Elle n’avait ni la placidité de Bécassine, ni le sex-appeal de Barbarella. Ce personnage détonnant était dessiné par un certain Bretécher, bienvenue à ce nouveau dessinateur.

Lire aussi: Claire Bretécher, un regard s’éteint