L’Afrique a surpris le monde à New York le 2 mars dernier. Son poids parmi les pays abstentionnistes à l’Assemblée générale des Nations unies restera l’un des marqueurs du conflit ukrainien. Nonobstant le vote de plus de 140 pays en faveur de la résolution contre l’offensive russe en Ukraine, un pays africain, l’Erythrée, a voté contre, à l’image de la Russie, la Biélorussie, la Corée du Nord et la Syrie. Malgré le caractère inédit de ce conflit, près de la moitié de l’Afrique diplomatique s’est montrée abstentionniste, en s’interdisant de condamner la Russie. Comment interpréter ce choix?