En août 2018, sur la base d’un rapport de l’administration, le Conseil fédéral décidait de ne pas signer le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires (TPNW), adopté en 2017 par 122 Etats, dont la Suisse. En réaction, le parlement, tous partis confondus, adoptait la motion Sommaruga invitant le Conseil fédéral à signer et ratifier sans délai le TPNW.