La littérature ne consiste pas seulement à raconter des histoires, elle met des mots sur nos maux. Vanessa Springora (VS) a eu le courage de graver sur le papier l’histoire intime et tragique de ses premiers pas dans la vie amoureuse et sexuelle*, partition dans laquelle elle confesse avoir joué dès le départ un rôle proactif majeur. A 13 ans, elle rencontre un célèbre écrivain quinquagénaire, dont elle tombe immédiatement follement amoureuse. Quelques échanges épistolaires plus tard, elle honore sans hésiter, à 14 ans, un premier rendez-vous proposé par le prédateur impitoyable. «Notre amour est interdit. Je le sais, car il ne cesse de me le répéter. Mais pourquoi, puisque je l’aime et qu’il m’aime lui aussi?» «Grâce à lui, je ne suis plus la petite fille seule qui attend son papa au restaurant.»