Etabli en 1992 lors du Sommet de la Terre à Rio, la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (Ccnucc) a comme objectif de stabiliser les concentrations de gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Cette stabilisation doit empêcher toute perturbation anthropique dangereuse du système climatique. Et pourtant, en quarante ans, les émissions annuelles de gaz à effet de serre ont augmenté globalement de 40%. Cette tendance se poursuit malgré le rythme soutenu des négociations intergouvernementales: à Glasgow, c’est la vingt-sixième.