Mayday. La propagation de l’épidémie mondiale de Covid-19 pèse désormais plus fortement sur le moral des investisseurs, car elle «est en train de créer un gigantesque court-circuit dans l’économie mondiale», selon Mediapart.fr. Mais les grandes bourses asiatiques limitent les dégâts ce matin, soulagées par un rebond des prix du pétrole après leur krach de lundi et par l’espoir de mesures budgétaires des Etats pour soutenir leurs économies qui vacillent. L’agence de presse AWP Informations financières parle tout de même de «lundi noir pour les actions suisses» et d’«une guerre des prix du pétrole initiée par l’Arabie saoudite» qui pousse «le moral dans les tréfonds».

Lire aussi: Le spectre de 2008 plane sur les bourses