Nouvelles frontières

Quelle est la couleur du cheval blanc de Kim Jong-un?

OPINION. Le dirigeant nord-coréen a galopé dans les neiges du mont Paektu. C'est très important dit Pyongyang. Pourquoi? On le saura très bientôt écrit notre chroniqueur Frédéric Koller

Qu’est-ce que prépare Kim Jong-un, l’ex-écolier bernois et héritier du trône de Pyongyang? Jeudi, l’Agence centrale nord-coréenne d’information (KCNA) a diffusé des images du jovial dirigeant suprême chevauchant un étalon blanc sur les flancs enneigés du mont Paektu, plus haut sommet du pays. Dans un régime aussi opaque, chaque mise en scène du chef du Parti des travailleurs – le parti unique qui contrôle le pays – est décryptée dans ses moindres détails. L’agence officielle a accompagné ces photos d’un commentaire décrivant «l’importance de cette marche à cheval pour l’histoire de la révolution coréenne».

En Corée comme en France, la symbolique du cheval blanc est limpide: l’équidé à robe claire représente la noblesse, la pureté et la puissance. Il distingue et il assoit. D’Henri IV à Nicolas Sarkozy (souvenez-vous du lancement de sa campagne présidentielle) en passant par Napoléon, une monture immaculée souligne l’ambition de son cavalier. En Corée, on dit aussi qu’un cheval blanc est plus docile qu’un cheval noir… donc plus simple à maîtriser. Kim Jong-un sait monter à cheval, contrairement à ce que pourraient croire les mauvaises langues. Même sur de la neige.