L’Asie-Pacifique se militarise à une vitesse foudroyante depuis plusieurs années, et la tendance s’accélère. Le Japon transforme actuellement deux porte-hélicoptères en porte-avions pouvant transporter des F-35B américains, et son nouveau premier ministre envisage de doubler le budget de la défense; la Corée du Sud prévoit de déployer son propre porte-avions en 2033 et a testé son premier missile mer-sol balistique stratégique, lancé d’un sous-marin, en septembre dernier; l’Australie a décidé mi-décembre de renouveler sa flotte d’hélicoptères et, quelques jours plus tard, signe un contrat d’armement de plus de 700 millions de dollars avec… la Corée du Sud.