La caissière, l’infirmière, l’agriculteur, le policier ou le livreur… Ce sont eux, les vrais héros et héroïnes de cette crise qui nous chamboule tous.

Chaque jour, ils sortent de chez eux pour servir, soigner, nourrir les autres. Grâce à eux, nous pouvons manger, nous sentir en sécurité… bref, continuer à vivre, même de manière extraordinaire.

Vivre, c’est aussi s’accorder des moments pour la réflexion et la reconnaissance. Voilà précisément l’objectif de cette galerie de portraits. Elle est bien sûr subjective et prouve que la résistance au coronavirus s’organise partout: dans le monde entier, dans toutes les sphères de la société, chez les scientifiques, les politiques ou les artistes.

Notre galerie de portraits: Ces leaders révélés par la crise 

Révélation d’un tandem

Toute rupture révèle des personnalités. C’est déjà le cas avec le coronavirus. Les gouvernants sont évidemment en première ligne. Certes, ils n’éradiqueront pas le Covid-19 en découvrant le vaccin miracle, mais leurs décisions sont essentielles pour freiner la pandémie. De telles stratégies sont forcément réfléchies avec des médecins et des scientifiques… même si, au final, c’est le politique qui assume.

En Suisse, un tandem incarne parfaitement ce partenariat: Alain Berset, le ministre de la Santé, et Daniel Koch, le scientifique. L’un était déjà connu, mais est en train de prendre une nouvelle envergure. L’autre était un haut fonctionnaire discret, dont les compétences n’étaient reconnues que dans son cercle professionnel. Désormais, ils incarnent en Suisse la lutte contre le coronavirus. Ils informent, mais inquiètent aussi par leurs réponses, leurs hésitations ou leurs contradictions.

Devenir un leader en temps de crise ne signifie pas pour autant être parfait, mais il faut rassurer, écouter les inquiétudes, les critiques, et décider.

Lire l'article lié: Comment se construit un leadership en temps de crise

Au final, c’est l’histoire qui jugera le rôle de chacun et dénoncera tous les opportunistes.

Face à un tel cataclysme, il n’y a pas que des leaders politiques qui émergent. La société a besoin de chercheurs, de médecins, d’intellectuels, de tous ces anonymes qui évitent de sombrer et permettent de regarder vers le futur avec optimisme. Les héros et les héroïnes, c’est vous!