L’unité de façade qu’affiche la photo de famille des dirigeants des 29 Etats membres de l’Alliance atlantique regroupés comme une classe d’élèves très sage autour de la reine Elisabeth II à Buckingham Palace ce mardi ne saurait cacher l’essentiel: la zizanie qui règne au sein de l’OTAN juste avant le sommet de son 70e anniversaire à Londres, ces 3 et 4 décembre. La preuve? Cette série de passes d’armes entre l’Etats-Unien Donald Trump, le Français Emmanuel Macron et le Turc Recep Tayyip Erdogan qui affaiblit de manière notoire l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord face à la montée en puissance de la Russie et de la Chine.