Comme les théâtres sont fermés, on va les remplacer. Ces jours-ci, on joue Au Jardin des chipotages. Mise en scène de l’opéra bouffe: Labiche ressuscité. Acte I: le méchant Joe dit que Vladimir est un tueur: «Tu vas le payer!» Acte II: Vladimir, vexé, répond: «C’est celui qui le dit qui l’est!» Et je te souhaite «une bonne santé, sans ironie aucune». Authentique. Le Kremlin, pour être sûr de ne pas être pris en flagrant délire, a précisé que ce n’était «pas juste une expression enfantine» et que «nous voyons toujours en l’autre nos propres caractéristiques». Ça, c’est envoyé! Mais au-delà, résume l’Agence France-Presse, cette très mature passe d’armes semble précipiter la relation américano-russe dans une spirale de tensions intolérable.