Les penseurs ont beaucoup disserté au sujet de la civilisation et le philosophe Régis Debray vient d’écrire un livre remarquable à ce sujet. Son étymologie qui vient du latin civis évoque une notion politique et citoyenne, alors que le mot culture vient du latin cultura, cultiver/soigner, aussi bien la terre que l’esprit. Les deux recouvrent l’effort que fait l’espèce humaine pour s’éloigner de l’état de nature. Sans penser aux aspects intellectuels et artistiques, sommes-nous bien conscients, dans notre vie quotidienne, de ce que cela représente? Petit tour d’horizon pragmatique et concret autour de nos fonctions essentielles: manger et boire, se défendre, procréer.

Manger et boire, cela paraît simple mais voyons à quoi cela nous a menés. Pour ce faire, nous avons conçu des meubles appropriés, table et chaises, objets fonctionnels sur lesquels la créativité humaine a travaillé, passant du tabouret rustique aux chaises et fauteuils, travaillés selon les styles de chaque époque. Dès lors que nous n’étions plus accroupis à manger des produits bruts, il a fallu de la vaisselle. D’abord simpliste, une rudimentaire cuillère en bois multi-usage, elle s’est diversifiée vers de belles ménagères d’une centaine de pièces. S’y sont adjoints les tissus les plus nobles pour le linge de table, nappe brodée et serviettes ajourées, et l’art de la table était né.