Il paraît que cette inquiétude tétanise l’Elysée. C’est en tout cas ce que la chaîne d’information continue BFM TV a affirmé mardi 11 février, «révélant» que l’entourage d’Emmanuel Macron redoute, pour la présidentielle 2022, une candidature «à la Coluche». En décembre 1980, le comique, alors le plus célèbre de France, recueillait, selon un sondage, 16% des intentions de vote sur un programme en forme de grenade dégoupillée, jetée à la figure de la classe politique et d’une bonne partie de la population.