Le Conseil national a pris congé jeudi soir du député Daniel Brélaz. Après un hommage de la présidente Irène Kälin (Vert-e-s/AG), le plénum a longuement applaudi le «géant vert» de 72 ans, rapporte l'Agence télégraphique suisse (ATS). C'est que l'écologiste vaudois s'est imposé par sa longévité, en exerçant un mandat politique durant 44 ans sans interruption, a déclaré la première citoyenne de Suisse. Il a récemment été victime d'un accident qui a précipité sa sortie de la politique fédérale et l'a empêché de participer à la présente session parlementaire à Berne.