Faut-il déboulonner les statues du passé? Le débat n’en finit pas de s’enflammer. Oui, vous diront les uns: qu’il s’agisse de David de Pury à Neuchâtel ou d’Edward Colston à Bristol, nous ne pouvons pas tolérer que des esclavagistes trônent au cœur de notre espace public plusieurs siècles après leurs forfaits.