On m’avait dit les fièvres, les frissons et la fatigue. On m’avait évoqué les courbatures, les douleurs articulaires et même les nausées. Mais personne ne m’a parlé de la big D. Une déprime carabinée qui, le jour qui suit la seconde injection, dure douze heures et vous ôte la joie.