La Terre se réchauffe et l’homme soutient le mouvement; tel est le constat des climatologues et l’évidence vécue d’année en année. «Est-ce grave, est-ce catastrophique, est-ce irréversible?» Telles sont les questions que les jeunes et les moins jeunes posent aux scientifiques. Répondre par des messages alarmants est devenu la règle. Répondre par des messages pondérés n’est souvent plus considéré ni comme scientifiquement ni encore politiquement correct. Et pourtant, l’histoire de la planète Terre devrait inciter les scientifiques à la prudence dans les prévisions et les avis de tempête, ou même d’ouragan. Essayons donc de prendre un peu de recul.