Ces derniers mois, de nombreux projets d’installations photovoltaïques de grande ampleur fleurissent dans les Alpes valaisannes. Les plus imposants sont ceux de Grengiols, dans le parc naturel régional du Binntal, qui envisage d’occuper une surface équivalente à 700 terrains de football, et dans le Vispertal, sur une surface similaire. Un projet plus contenu est prévu dans un alpage surplombant Gondo, aux confins de la Suisse. Plus récemment, une
installation serait à l’étude dans la combe de Prafleuri située sur la commune d’Hérémence.
Ces quatre projets ont en commun l’ambition de produire de l’énergie photovoltaïque en
hiver, et ils sont tous situés à une altitude supérieure à 2000 mètres dans des espaces
naturels éloignés de l’activité humaine et de constructions. Cette semaine encore, un nouveau projet surplombant Ovronnaz sortait du bois, dont les contours ne sont pas connus
au moment de la rédaction de cet article.