Ils ont pris part à une entreprise criminelle. Commis de terribles exactions. Joui d’un pouvoir de vie et de mort dont ils n’auraient pu rêver dans leur pays d’origine. Les membres étrangers du groupe Etat islamique végètent désormais dans les prisons du Kurdistan syrien. Jusqu’à quand?