«La stupeur et l’horreur», résume Le Figaro: «Dix personnes ont été tuées lundi en Argentine dans le crash de deux hélicoptères entrés en collision lors du tournage de Dropped, la nouvelle émission de téléréalité et d’aventure de TF1», dont voici le trailer international:

Et «parmi les victimes figurent […] trois champions qui participaient à cette première édition […]: la nageuse Camille Muffat, la navigatrice Florence Arthaud et le boxeur Alexis Vastine». Est également mort Juan Carlos Castillo, l’ex-chef de l’aviation de police de Mendoza:

Tous survolaient Quebrada El Yeso et Quebrada Condado, une partie reculée de la province argentine, semble-t-il idéale pour ces expériences extrêmes à la Dropped. Alors Le Huffington Post évoque ces moments de peur où Florence Arthaud pensait à ses copains disparus en mer et à sa «fille qui n’aurait plus de maman» en cas de drame. «La vie, je l’ai bien vécue. Par les deux bouts!» confiait-elle à la chaîne KTO, en décembre 2013, dans un long et passionnant entretien:

L’ex-patineur artistique Philippe Candeloro, lui, a eu plus de chance. Il n’était pas sur le terrain. Il y a quatre jours, il avait publié ce selfie sur sa page Facebook, qui prévoyait déjà – ironie – la fin des sourires des participants:

Le Parisien a choisi de rendre hommage en priorité à Camille Muffat. Il rappelle ses mots: «Quand tu es champion olympique, tu peux arrêter là-dessus. C’est pas grave, plus rien n’a d’importance… C’était l’été 2012. […] Après des années d’espoir et d’efforts, Camille Muffat, 22 ans, venait de toucher du bout des doigts son rêve d’or olympique. […] A l’issue d’une course dominée de bout en bout, la Niçoise devenait la reine du 400 m nage libre. Enfin en pleine lumière après des années passées dans l’ombre encombrante de Laure Manaudou, dont elle portait l’héritage comme un fardeau.»

Mais encore? «J’aimerais être vue autrement qu’avec un bonnet et des lunettes, soufflait-elle, avide de découvrir la vie, les plateaux télés ou les séances photos sans avoir peur de rater un entraînement. Et puis, la natation, ce n’est quand même pas le sport le plus fun du monde! […] Se lever pour s’entraîner, sieste, entraînement, cela ne s’oublie pas facilement. Mais j’ai pas mal de projets. Je m’ouvre aussi à tout ce qui m’entoure.» Et de relever que «c’est dans cet esprit que la Niçoise s’était lancée dans l’aventure Dropped».

Un nouveau coup dur

BFMTV, de son côté, indique que «pour Adventure Line Productions, qui produit notamment Koh-Lanta et Fort Boyard, il s’agit d’un nouveau coup dur. Il y a tout juste deux ans, le tournage de Koh-Lanta, le célèbre jeu d’aventure de TF1, également produit par ALP, avait déjà été endeuillé. Un des candidats de la 13e saison de l’émission, Gérald Babin, 25 ans, était décédé d’une crise cardiaque. Un drame qui avait été suivi du suicide du médecin du programme.»

Selon le quotidien Página 12 de Buenos Aires, «l’accident est survenu à Villa Castelli, un village proche de contreforts montagneux». «Les deux hélicoptères sont entrés en collision à quelques mètres au-dessus du sol» peu après leur décollage. Une enquête a été ouverte. Quand les appareils se sont heurtés, il n’y avait qu’une «petite brise».

Le témoignage du maire

L’endroit, dit le maire du village, Andrés Navarrete, était devenu une vraie attraction pour les télévisions européennes depuis que le Dakar y avait passé. Mais tout avait été pensé en fonction du fait que ce lieu est «inaccessible», dénonce-t-il. Il reconnaît cependant que «la réalisation de ces grosses productions pourrait changer l’économie» et avait salué l’initiative comme telle.

L’accident est survenu à 200 mètres d’un terrain de football, tout près d’une ferme. Alors que les flammes faisaient rage sur les appareils, les troupes de la gendarmerie, le personnel de l’hôpital, des pompiers volontaires et des ambulances sont arrivés. «Il n’y avait plus rien à faire. Les victimes avaient été «brûlées vives», a ajouté Navarrete.

Sur le site Public.fr, on lit encore les mots incrédules du footballeur Sylvain Wiltord, candidat éliminé de l’émission, qui «s’est emparé de son compte Twitter afin d’exprimer sa terrible peine et de rassurer ses fans»:

«L’idée de Dropped, relève enfin France Info, c’était de renouveler le jeu d’aventure en faisant appel non pas à des anonymes mais à des stars du sport français, […] lâchés en pleine nature». Ils «devaient apprendre à se débrouiller en milieu hostile avec juste une réserve d’eau et un GPS. Ils devaient trouver de la nourriture, se construire un abri. Et l’équipe qui parvenait la première à rejoindre la civilisation était déclarée vainqueur. A l’origine, un concept suédois qui a été adapté en France» pour TF1. Il devait arriver à l’antenne au deuxième semestre de 2015. Mais il se pourrait bien que le glas soit sonné de ce genre de spectacles intrépides.

Le Temps publie des chroniques et des tribunes – ces dernières sont proposées à des personnalités ou sollicitées par elles. Qu’elles soient écrites par des membres de sa rédaction s’exprimant en leur nom propre ou par des personnes extérieures, ces opinions reflètent le point de vue de leurs autrices et auteurs. Elles ne représentent nullement la position du titre.