Après quatre séries de débats consacrés à la justice internationale, aux addictions, à l'Afrique, et à la sécurité, c'est au tour de Korine Amacher, professeure d’histoire russe et soviétique à l’Université de Genève, de donner la parole à celles et ceux qui ont consacré leur vie à étudier l’histoire, la culture, la littérature, l’art et les sociétés d’Europe centrale et orientale.

Notre dossier: Russie-Ukraine, archipel de la guerre

La Russie et la Chine affichent un fort lien idéologique avec le fantôme de leur passé impérial. Peu de choses suscitent autant la nostalgie de ce passé que les représentations des corps géographiques de formations étatiques qui n’existent plus. A l’instar d’une photographie, une carte fige les frontières d’un sujet étatique dans un moment spécifique de l’histoire. Elle dessine un «corps géographique» qui peut s’imposer comme un fétiche idéologique à mobiliser pour atteindre des buts politiques ou revendiquer des territoires.