Un jour, une idée

Edgard Bovier arrive au château de l’Aile, à Vevey, pour la Fête des Vignerons

Pendant toute la durée de la manifestation, le bâtiment rénové accueillera les VIP. Reste plus qu’à en trouver un pour se faire inviter

C’est officiellement annoncé: Edgard Bovier (photo ci-dessous) et la brigade du Lausanne Palace & Spa cuisineront pour les VIP de la Fête des vignerons. «C’est un projet formidable!» lance le chef du grand restaurant éphémère qui sera installé au château de l’Aile pendant toute la durée de la manifestation: «Mais il faudra assurer», ajoute-t-il aussitôt.

Si le sublime bâtiment, somptueusement rénové, est idéalement situé face au lac, juste à côté de l’arène de la fête, il ne dispose évidemment pas d’une cuisine de restaurant. Et là, il s’agira quand même d’envoyer des menus gastronomiques pour 200 convives avant chaque représentation. «Nous disposons de la structure pour répondre à ce défi, mais je vais quand même fermer La Table d’Edgard pendant un mois supplémentaire.»

Du travail de nuit

Pour faire vivre ce bijou néogothique et son jardin suspendu en version restaurant, Edgard Bovier va s’entourer de toute sa brigade, renforcée pour l’occasion. Il viendra avec 15 cuisiniers, deux pâtissiers, 20 serveurs et une sommelière: «Pour les repas servis à midi, nous devrons travailler de nuit, puis acheminer produits et apprêts dans la cuisine de finition qui sera montée au château.» Le tout afin d’élaborer et de servir dans les temps des menus gastronomiques de haut vol pour un public d’invités.

Sociétés et partenaires de la fête pourront en effet réserver des tables pour que leurs hôtes puissent se restaurer avant d’assister à une représentation. A priori, il n’y aura pas de réservations pour les convives individuels. Et que va-t-on y manger, dans ce romanesque château? «Je proposerai des plats signatures. Des apprêts qui mettent prioritairement en valeur des produits locaux, comme les poissons du lac, les légumes et les fruits de la région. Mais, bien sûr, j’y ajouterai la touche méditerranéenne qui caractérise ma cuisine», explique le chef (18/20).

Lire aussi: La Fête des vignerons déborde dans les rues de Vevey

Tout n’est pas encore fixé, mais les fleurs de courgettes se pareront d’une sauce au Dézaley et le carré de veau de champignons du Jorat… On en a l’eau à la bouche. Il ne reste plus qu’à trouver quelqu’un de bien placé pour se faire inviter!


Une fois par semaine, la rubrique «Un jour, une idée» est réalisée en collaboration avec GaultMillau Channel.

Plus de contenu dans le dossier

Publicité