Pour gagner au poker? De bonnes cartes et un sens tactique peuvent permettre de faire un bon bout de chemin. Dans le bras de fer énergétique avec la Russie, l’Europe manque d’atouts. La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, ne cesse de démontrer que la finesse géopolitique n’est pas son sens le plus développé, et sur le Vieux-Continent, seuls les cardiogrammes des gisements gaziers et pétroliers de la Norvège, des Pays-Bas et de l’Angleterre donnent encore des signes de vie. Pour le reste, même le charbon n’est plus de qualité. Dans les faits, l’Europe est un géant aux pieds d’argile dont la libéralisation effrénée de son marché énergétique l’a propulsée dans une crise de sa propre création. Même si Bruxelles a touché le fond, ses dirigeants font preuve de résilience pour continuer à creuser. Un chef-d’œuvre qui trouvera certainement sa place dans les livres d’histoire.