En 1920, en pleine guerre civile russe entre les Rouges et les Blancs, Tomas Garrigue Masaryk, le président de la Tchécoslovaquie, ce jeune Etat qui cherche sa place dans le grand concert des nations, octroie une bourse d’études aux 5000 jeunes Russes blancs exilés dans les Balkans. Prague deviendra ainsi, dans les années 1920, à côté de Sofia et Paris, l’un des principaux centres d’études de l’émigration russe.