Les médias romands se montrent sévères ce jeudi avec la conseillère fédérale Viola Amherd, chargée de la Défense, au lendemain de la décision du gouvernement suisse d’acheter trente-six F-35A. Les alémaniques apparaissent en revanche plus convaincus. De toute manière, la gauche et le Groupe pour une Suisse sans armée (GSsA) ont promis de lancer une initiative populaire contre l’acquisition d’«avions étasuniens», relèvent la Tribune de Genève et 24 heures, et «cet appel au peuple peut retarder, voire couler l’achat des nouveaux jets». Petite nuance intéressante de part et d’autre de la Versoix: la première parle de «cavalerie américaine» et le second de «grosse cavalerie américaine».