Alors qu’en l’espace de trois mois deux importants employeurs de la place genevoise annoncent le licenciement de près de 250 employés, des voix s’élèvent, arguant que les plans sociaux proposés ne sont pas satisfaisants. Quelle est la force de proposition des employés dans le cadre d’un licenciement collectif?

Tout employeur ayant au moins vingt employés qui entend procéder à un licenciement groupé pour des raisons économiques devra se poser la question de savoir s’il est ou non soumis aux règles du licenciement collectif. Tel est le cas s’il envisage de mettre un terme, dans un délai de 30 jours, aux rapports de travail d’au moins 10 personnes dans une entreprise de moins de 100 employés, de 10% du personnel dans une entité ayant entre 100 et 299 employés et d’au moins 30 personnes au-delà.