AVS 21, c’est 10 milliards d’économie entre 2022 et 2031 grâce à l’augmentation de l’âge de la retraite des femmes. Ainsi, bien que celles-ci soient désavantagées tout au long de leur carrière tout en assumant une part de travail, salarié et non salarié, égale ou même plus grande que celle des hommes, la majorité du parlement estime que c’est la seule solution pour combler le trou de l’AVS.