Alors que la COP25, conférence sur le climat, doit officiellement se terminer vendredi à Madrid, la planète et ses habitants ont du souci à se faire. Jusqu’à présent, les discussions n’ont (presque) pas permis d’avancer sur la mise en œuvre de l’Accord de Paris, qui prévoit de maintenir le réchauffement climatique à 2°C, et même si possible 1,5°C, d’ici à la fin du siècle. «Le cœur de l’Accord de Paris bat toujours, mais à peine», a mis en garde la directrice de Greenpeace, Jennifer Morgan.