Édito

Il faut taxer les billets d’avion

ÉDITORIAL. Le transport aérien est l’un des plus polluants. Puisqu’on ne pourra pas s’en priver, il est obligatoire de compenser ses émissions de CO2. Cela doit passer par le porte-monnaie et l’instauration d’une taxe

L’avion est devenu une cible facile. Alors que les revendications en faveur du climat sont de plus en plus nombreuses et mobilisent toujours plus de monde, le transport aérien est toujours plus décrié. La cause de tous les maux?

Lire aussi notre article: L’avion, oiseau de malheur pour le climat