Les craintes du coronavirus ont mis le fédéralisme helvétique en suspens. Pourtant, il a toujours été un facteur essentiel et central dans le succès suisse. Est-ce que le fédéralisme serait un désavantage dans la crise actuelle ou lors d’une deuxième vague?