Depuis le 16 septembre, date de la mort de la jeune Mahsa Amini suite à une interpellation par la police des mœurs pour port inadéquat du voile, les jeunes Iraniennes, rejointes par les jeunes Iraniens, bravent la mort et manifestent, chaque soir, dans les grandes villes du pays. Les petits-enfants de la révolution de 1979 sont rejoints à leur tour par des hommes et des femmes de tous âges et de tous milieux.