Revue de presse

Feu Robert Mugabe, incarnation de l’amour-haine post-colonial

Le héros devenu tyran au Zimbabwe qu’il a ruiné laisse des souvenirs pour le moins mitigés. Les médias retracent et commentent son parcours de presque quarante ans au pouvoir, après qu’il eut libéré la Rhodésie du Royaume-Uni. Sortie définitive, par la petite porte

Il avait pris les rênes de l’ex-Rhodésie, devenue indépendante, en 1980. L’ancien président zimbabwéen Robert Mugabe, qui a dirigé d’une poigne de fer son pays jusqu’en 2017, est donc décédé à l’âge de 95 ans, a annoncé vendredi le chef de l’Etat, Emmerson Mnangagwa, via Twitter. Il avait été déposé en novembre 2017 suite à une rébellion de l’armée et de son parti.

Lire aussi l'opinion: Mugabe et l’Afrique de demain