Zappropos

Les feux de l’amour

Commençons par les choses sérieuses: la politique. Dans les pages qui suivent le fil de ce numéro, vous allez réentendre parler de forfaits fiscaux. On vote pour leur éventuelle abolition le 30 novembre, Infrarouge en débat (RTS Un, mardi 4, 22h45). Cela devrait intéresser le président Hollande, qui fait face aux Français cette semaine dans une émission spéciale en direct (TF1, jeudi 6, 20h30). Et voilà l’occasion de mesurer le temps écoulé depuis la fin des années 1960. Quoique… Les histoires d’amour ont toujours animé la vie de l’Elysée, et celle que partageaient Claude et Georges Pompidou fut passionnante, de la calomnie initiale – l’épouse accusée d’avoir fait assassiner un play-boy – à la mort du président, terrassé par une leucémie. Un couple exemplaire, ballotté par les intrigues, la solitude du pouvoir et la maladie (France 3, vendredi 7, 23h20).

–––

Les plus beaux des voyages commencent souvent dans un avion. Où, pendant longtemps, pilotes, chefs de cabine, hôtesses et stewards ont fait l’objet de pas mal de fantasmes. Cela a bien changé. Mais qui sont réellement ces femmes et ces hommes qui passent une partie de leur vie en altitude et jonglent avec les faisceaux horaires? Une série documentaire les a sondés (NRJ12, mardi 4, 20h50). Et puis, après les nuages vient le bitume. Comme celui, mythique, de la Route 66, que Passe-moi les jumelles a parcourue de Chicago à Los Angeles (RTS Un, vendredi 7, 20h15). Aux antipodes, Echappées belles en a aussi bouffé, des kilomètres, pour faire le tour de l’immense Australie, alors que la Nouvelle-Zélande, elle, s’explore de manière encore plus fascinante (samedi 8; France 5, 20h35; Arte, 20h45). Tout cela avant de pousser encore un peu plus à l’est avec Passion outre-mer, qui nous emmène en Polynésie, de Tahiti aux Marquises. Pour bien terminer le week-end, au chaud (France Ô, dimanche 9, 20h45), après avoir commencé la semaine avec une forte nature, l’Ecosse, ses lochs, ses monstres, ses bouquets de bruyère et ses marées sauvages (Planète + Thalassa, lundi 3, 20h45).

–––

Plus… raffiné, dira-t-on, est le dôme de Florence, le plus grand du monde, qui cache pourtant un mystère. On ne comprend toujours pas comment Brunelleschi, son architecte, est parvenu à en coiffer la cathédrale Santa Maria del Fiore à une époque, le Quattrocento, où la technologie nécessaire n’existait pas encore. Il en a emporté le secret dans sa tombe (RTS Un, dimanche 9, 11h10). Dans l’Histoire plus proche, C’était mieux avant? explore l’école d’hier, dont beaucoup considèrent qu’elle était plus efficace. Au sein d’une classe de 1954 ont été plongés quatre élèves d’aujourd’hui. Pour qu’ils comparent eux-mêmes (RTS Un, mercredi 5, 20h10). Enfin, à ceux qui pensent comme moi que la télé n’est jamais meilleure que dans le passé, on conseillera fortement ces deux documentaires: Afghanistan 1979 – La guerre qui a changé le monde, avec des inédits russes (RTS Deux, dimanche 9, 20h55), et La Bataille de Tchernobyl contre «l’ennemi invisible» (Histoire, lundi 3, 22h10).

Les Opinions publiées par Le Temps sont issues de personnalités qui s’expriment en leur nom propre. Elles ne représentent nullement la position du Temps.