La commune de Moutier a choisi d’être rattachée au canton du Jura. Si le gouvernement bernois regrette ce choix, il se réjouit du point final que ce scrutin met à la Question jurassienne. Les défis qui attendent toutes les parties sont nombreux, mais ils sont autant de chances de poser les bases d’un avenir serein pour toute la région.

Le premier enjeu, pour la population de Moutier et son futur canton, est la réconciliation. Le vote du 28 mars laisse une importante minorité de la population prévôtoise déçue par le résultat du scrutin. La défiance nourrie par des décennies de lutte politique doit être dépassée dans les deux camps, pour que toute la population puisse travailler à l’avenir de sa commune: un avenir inclusif, où chacun trouve sa place et voit son identité respectée.