Il ne vous aura pas échappé que les écrans des salles obscures sont massivement occupés par des chevaliers intergalactiques et des sabres lasers, par des histoires œdipiennes compliquées mais manichéennes, avec une entité indéfinissable appelée la Force que l’on peut aussi bien utiliser pour faire le bien que le mal. Bref, l’épisode IX de la saga Star Wars est sorti, achevant de faire de l’année 2019 celle de l’hégémonie totale des studios Disney.

Sur «L’Ascension de Skywalker»: La fatigue se fait sentir sous les étoiles