Zappropos

Les fortes têtes de la semaine télévisuelle

Notre sélection des meilleurs moments à passer devant l’écran durant la semaine du lundi 16 au dimanche 22 janvier 2017

Trump arrive!

Tout semble avoir changé, aux States. Un pays coupé en deux, avec une classe politique accablante qu’ont déjà dénoncée depuis longtemps les héritiers d'«Izzy» Stone, légendaire franc-tireur d’un journalisme farouchement indépendant et engagé à gauche, lequel a battu en brèche durant des décennies la propagande d’Etat (Arte, mardi 17, 21h45):

Emblématique des années Obama, dont on pourrait croire qu’elles ont installé une mixité parfaite outre-Atlantique, est par exemple ce Nouvel Apartheid qu’incarne la séparation des Noirs et des Blancs à Selma, en Alabama. Le film plonge dans cette ville symbole de la violence, notamment dans les écoles. Avec, d’un côté, la High School et ses 1000 élèves de couleur; et, de l’autre, la John T. Morgan Academy, qui porte le nom d’un des fondateurs du Ku Klux Klan et compte 500 étudiants, tous blancs (RTS Deux, lundi 16, 20h35):

Rien d’étonnant, donc, dans ce contexte, à devoir subir l’arrivée en fanfare de Donald Trump, précédé de trois documentaires sur cette figure si peu orthodoxe, dite «raciste», «menteuse» ou «mégalo»: réalité ou fantasme? (C8, lundi 16, 21h). Ce riche héritier élevé à la dure a en tout cas fait siens très tôt les préceptes impitoyables de son père, magnat de l’immobilier, selon lesquels le monde appartient aux «gagnants», c’est-à-dire aux «tueurs» (Arte, mardi 17, 20h50). Et peut-être à ceux qui sont passés de la téléréalité à la réalité, vu que le tycoon a officié pendant plus de dix ans dans The Apprentice, apparu sur le réseau NBC en 2004. Au centre de l’émission se trouve une célébrité du monde des affaires, le futur président dans la première version (NRJ12, jeudi 19, 20h55):

Après ça, les plus courageux assisteront ensuite, s’ils le désirent ardemment, aux flonflons de l’Inauguration Day (BBC One, vendredi 20, 17h).


Ces dames diverses

A cette fête de la testostérone, on préférera donc peut-être suivre la Genevoise Ella Maillart sur ses chemins orientaux et de la recherche de soi: une des plus extraordinaires voyageuses et photographes du XXe siècle (TV5Monde FBS, lundi 16, 16h10):

Autres propositions: Charlotte Rampling en grande invitée de La Puce à l’oreille, elle qui lira bientôt en anglais à Pully 11 poèmes de Sylvia Plath et qui reviendra sur son extraordinaire filmographie, de Visconti à Ozon (RTS Un, jeudi 19, 22h45). Ou alors Barbara «la longue dame brune», parfaite pour le blues de fin de semaine (France 2, dimanche 22, 23h15):

De vrais baumes quand on pense que revoici, en cette période fertile en fortes têtes, celle dont il n’est même plus question de savoir si elle sera au second tour le 7 mai prochain, mais qui elle y affrontera: Marine Le Pen, on l’aura reconnue, l’égérie d’une vision crépusculaire de la modernité, où il s’agit de brandir son antilibéralisme de manière culturelle, comme coup de balai salvateur contre «l’affairisme bourgeois et les élites corrompues» (France 3, lundi 16, 20h55). Son principal adversaire – de gauche – émergera peut-être lors du premier tour de la primaire (France 2, jeudi 19 et dimanche 22, 20h55). Une élection où les socialistes jouent leur survie, eux qui oscillent entre division et unité, entre héritiers de François Hollande et frondeurs. Sans compter les réfractaires, comme Jean-Luc Mélenchon, Emmanuel Macron ou Yannick Jadot (France 3, lundi 16, 22h25):


Sur les rails

Pour oublier ces jeux de piste assez hasardeux, on peut enfin se mettre sur les rails du monstrueux Schnabel Car, le mégatrain de marchandises états-unien conçu pour acheminer les cargaisons les plus lourdes et délicates, jusqu’à 700 tonnes suspendues entre deux wagons par des bras de charge et un assemblage de pivots et de châssis. Ce système complexe répartit le poids sur les nombreuses roues du train et transforme la cargaison en un wagon qui est le plus long du monde, capable de monter, descendre et pivoter pour éviter les obstacles dans les virages (Voyage, lundi 16, 20h55):

Mais il y a aussi ce non moins monstrueux Amerika, composé de wagons blindés pour assurer les déplacements d’Hitler: un quartier général, une forteresse mobile utilisée par le Führer entre autres lors de l’invasion de la Pologne et des pays Baltes (RMC Découverte, vendredi 20, 20h50):

Publicité