Planète éco

La France est-elle au bord du gouffre?

OPINION. Sauf à commettre de gigantesques erreurs, Macron sera réélu, écrit notre chroniqueur Charles Wyplosz. L’agitation qui s’annonce, et qui pourrait être sérieuse, ne signifie pas que la France est au bord du gouffre

Macron avait promis un nouveau monde, mais l’ancien monde fait de la résistance. Le changement, c’est difficile. L’anniversaire du début des manifestations des «gilets jaunes», la grande grève à venir après les manifestations annoncées pour le 5 décembre, la conjonction possible des revendications, on nous annonce un hiver chaud en France. Peut-être, mais pas sûr.

Match nul

Les «gilets jaunes» d’abord. Ce fut un mouvement anti-élites, qui se développe ailleurs dans le monde, du Chili au Liban en passant par l’Espagne. Mais ces aspirations révolutionnaires réussissent rarement. Au mieux, on remplace les anciennes élites par des nouvelles, et on recommence, comme en Tunisie ou en Bolivie. Le beau rêve du peuple au pouvoir se dissout dans la réalité, le pouvoir a toujours ses élites, parfois militaires comme en Egypte, ou bien c’est le chaos comme en Libye, ou la montée des populistes comme en Pologne. Entre les «gilets jaunes» et Macron, ce fut match nul: Macron a dû faire des concessions en débloquant des sommes importantes, qui ont nourri des nouvelles demandes, mais le mouvement s’est lentement désagrégé. Les «gilets jaunes» ont été noyautés par les agitateurs des extrêmes, de gauche et de droite. Eux, qui se présentaient comme le mythique peuple, sont traversés par les mêmes contradictions que le peuple. Ceux qui ont tenté la voie électorale ont été laminés, moins de 1% des voix aux élections européennes de mai. Ils se croyaient un nouveau monde alternatif, ils ne font guère que rejouer la vieille tradition des soulèvements désordonnés provoqués par des agitateurs aguerris, parmi lesquels les black blocs. Il ne leur reste que la violence dans la rue, mais la police et les tribunaux se sont adaptés, largement soutenus par une opinion publique fondamentalement pacifique.