La France n’est plus le fer de lance du libéralisme. Elle n’est que 53e à l’aune du célèbre Indice de la liberté économique de l’institut Fraser, publié ces jours-ci. Elle était 25e en l’an 2000 et 20e en 1990. La dégringolade est impressionnante. Comment peut-elle, dépassée par l’Albanie (31e), la Bulgarie (36e), l’Italie (47e), la Jordanie (50e), se targuer de jouer un rôle international majeur dans ces conditions?