2865 commentaires sur le site du Figaro: c’est l’ampleur des réactions qu’a suscitée l’article qui annonçait et décrivait la sauvage attaque dont ont été victimes deux patrouilles de police ce week-end dans les environs de Paris: à Viry-Châtillon.

Rappel factuel des faits: «Quatre policiers ont été blessés samedi, dont deux «sérieusement», par une dizaine de personnes qui ont lancé sur leurs véhicules des cocktails Molotov à Viry-Châtillon (Essonne). Les violences se sont produites dans la cité difficile de la Grande Borne, selon une source policière. Le pronostic vital est «engagé» pour l’un des quatre policiers, a fait savoir dimanche le procureur local. Cet adjoint de sécurité de 28 ans du commissariat de Savigny-sur-Orge, «très grièvement brûlé aux mains et sur l’ensemble du corps», a été plongé dans un coma artificiel à l’hôpital Saint-Louis à Paris.»

«C’est comme en Colombie»

Pour un commentateur: «[…] Ceci révèle que des parties du territoire national ne sont plus aux mains de la République, mais sont occupées par une autre forme de pouvoir, par des criminels, des assassins. Si nous laissons faire, notre pays finira par ressembler à la Colombie. Pourtant on ne fait rien, on envoie quelques policiers dans un véhicule pour surveiller une caméra, qui ont ordre de ne pas faire de vagues, en face il y a des bandes, parfois avec des armes de guerre, prêtes à tuer. Ça ne peut pas fonctionner, les moyens déployés sont dérisoires face à la menace… Et la menace grossit d’année en année.»

«Comme dans les favelas»

A cet internaute fait écho un dénommé Gédéon Jenailein: «Je vois pas mal de commentaires qui disent qu’il faut des blindés, l’armée, des armes lourdes, le droit de tirer… En gros des opérations commando comme dans les favelas. On est en France et arrivé à proposer des solutions de ce type devrait faire peur aux politiques. Les gens n’ont pas tort! Comment reprendre des cités complètes à des bandes qui sont organisées? Le dialogue ne sert à rien! Ça fait des années qu’on envoie des médiateurs et tout ce qu’on veut, rien! Ils en ont rien à faire de la police. […]»

«C’est un acte de guerre»

Rolland Car va plus loin encore: «[…] Réalisons que c’est une attaque en bande, organisée et préméditée, avec des actions faites pour tuer: c’est un acte de guerre.
Nous avons en France des milliers d’individus prêts à cela. Les politiques ont laissé se développer depuis 40 ans…, et sont toujours là. Il faudra changer radicalement (= à la racine) de politique, si on veut s’en sortir.»

C’est «France sur Bronx», c’est «Frankistan», c’est «la jungle de Calais»

Bref, comme dit Bernard Perrou: «c’est France/sur/Bronx… ON EST CUIT…» Ou L’UMPS m’a tuer: «Evry, Viry-Chatillon, Ris-Orangis, Grigny, Athis-Mons… Le rêve socialo-communiste. Bientôt chez vous… Avec en prime, un petit saupoudrage de migrants. Souriez, vous êtes en Frankistan!». Ou encore skywalker13: «La JUNGLE c’est pas que Calais, c’est la France entière!»

Que fait l’Etat, que font les médias?

A ce stade, on pourrait égrener tout le fil, plus de 130 écrans, donnons la parole à CossArt… «Je viens de lire un maximum de commentaires, juste pour me faire une idée de la Pensée des Lecteurs, et à 2712 commentaires au moment où j’écris, on peut même parler d’un point de vue de la France… Bref, il ne sert à rien de continuer de commenter, ou d’argumenter dans un sens ou l’autre, car on voit bien que la seule solution à laquelle aspirent ceux qui écrivent, c’est d’avoir: premièrement un Etat fort, responsable, avec «des politiques» qui décideraient coûte que coûte de régler réellement (et dans l’intérêt de l’Avenir de notre Démocratie) les problèmes de fond. […] Deuxièmement, avoir des médias qui fassent un réel travail d’Information, correspondant aux réalités que nous vivons en France… Est-ce normal qu’à travers cet article, l’on découvre que ce quartier (et des centaines d’autres en France!) faisait (font) l’objet d’attaques régulières par ces malfrats dangereux?… Pourquoi ces mêmes malfrats ne sont-ils pas déjà fichés?»

Ce sentiment envers les médias, CossArt n’est pas le seul à le partager. Ainsi Jérome Jacquet: «Ce matin cette tentative de meurtre sur représentant de l’autorité de l’état est relayée en deuxième, voire en troisième position dans l’annonce des infos sur la plupart des médias. Cela en dit long sur la hiérarchie des valeurs dans notre pays.»

«Ce lourd silence des socialistes»

Quant à l’Etat, un internaute constate: «Ce qui est effarant c’est ce lourd silence des socialistes. Les timides remarques de Hollande, Valls et Cazeneuve, les autres ministres??? La justice au moins? Non rien. Pourtant pour des faits divers moins importants ils se déplacent en grand nombre et en fanfare.»

Ce marathon dans le fil des commentaires d’un unique journal, Le Figaro, est-il représentatif de l’état d’esprit de la France? Seuls les sociologues pourraient nous répondre. Si c’était le cas… N’ayons crainte de dire que la situation serait alors bien préoccupante.

Lire aussi: «Ces zones de non-droit qui inquiètent les Français»

Lire aussi: «Deux policiers français à deux doigts d’être brûlés vifs dans une embuscade près de Paris»

Les Opinions publiées par Le Temps sont issues de personnalités qui s’expriment en leur nom propre. Elles ne représentent nullement la position du Temps.