Il y a exactement un siècle ce vendredi, le 22 octobre 1921, naît dans un quartier populaire du port de Cette – le nom de la ville n’est orthographié Sète qu’en 1928 – celui que la Gazette de Lausanne qualifiera en 1954 de «tendre, généreux, colossal». A cette époque-là, cela fait déjà deux ans que, découvert par la chanteuse cabarettiste montmartroise Patachou et lancé par le producteur Jacques Canetti aux Trois Baudets, à Pigalle, Georges Brassens a conquis le public parisien.