Le «dégagisme» a de nouveau frappé. En Grèce, le parti de droite Nouvelle Démocratie, donné vainqueur aux élections législatives, devrait succéder à la coalition de gauche Syriza à la tête du pays.