La grève féministe et des femmes* s’oppose à l’initiative sexiste et raciste de l’UDC. Nous sommes profondément indigné-e-s que des personnes se déclarant «de gauche et féministes» soutiennent une énième initiative UDC paternaliste et dégradante pour un pan de notre population, sous le couvert de la défense des droits humains et de la «dignité égale de toutes les femmes et de tous les hommes». Nous contestons les arguments publiés dans la tribune du Temps le 14 décembre 2020 par quelques politicien-ne-s.