Comment penser à autre chose? Lorsqu’elle rugit au loin, la guerre reste une fiction. Qui les morts du Yémen ont-ils empêché de dormir? Lorsqu’elle frappe à notre porte, alors c’est l’état de catastrophe, qui bouscule et envahit tout. Qui répand l’angoisse et fait surgir des questions qu’on pensait rangées dans le grenier de l’histoire! Nous voici, par Ukrainiens interposés, nos presque voisins, sommés de retourner à l’essentiel: au nom de quoi serions-nous un jour prêts à nous battre? qu’avons-nous à défendre qui mériterait le sacrifice de notre confort? de nos vies? et quelles lâchetés sommes-nous prêts à commettre pour ne pas devoir affronter, demain, ces questions?