Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire

revue de presse

Harry Potter est de retour

La courte histoire publiée mardi par J.K. Rowling donne des nouvelles du petit sorcier, désormais trentenaire grisonnant. Geste marketing ou adieu décidément impossible? En tout cas, c’est l’émoi chez les fans, avec beaucoup de questions en filigrane

J.K. Rowling a le sens de l’actu. Elle a lancé sur son site Pottermore.com (Davantage de Potter!) il y a quelques semaines une Coupe du monde de Quidditch qui tombe à pic avec celle de football. Et la romancière a pris tout le monde par surprise en publiant mardi, alors que le creux de l’été s’annonce, une nouvelle de 1500 mots (les journalistes ont compté) sous la forme d’un article de la redoutable Rita Skeeter, la journaliste spécialiste du ragot au «Daily Prophet». Sept ans qu’Harry Potter et sa bande avaient disparu! «Les aventures du sorcier à lunettes devaient se terminer quai 9 3/4 de la gare King’s Cross, à Londres.» «The End», avait affirmé J.K. Rowling, qui en 2011 «n’envisageait pas d’écrire un autre roman», rappelle Le Matin. «C’est la première fois que J.K. Rowling écrit sur ses personnages à l’âge adulte depuis l’épilogue des «Reliques de la Mort», précisent Les Inrocks. Rowling projette toute la bande de Poudlard dans le futur. L’article – lisible ici (gratuitement mais il faut s’inscrire) – s’appelle «L’armée de Dumbledore à nouveau réunie pour la finale de la Coupe du monde», un match qui oppose le Brésil à la Bulgarie. Et Harry Potter a 34 ans.

L’événement est mondial, relaté en Namibie, en Chine, en Espagne, aux Etats-Unis, et au Royaume-Uni, bien sûr. Alors? Alerte spoiler! écrit Elle. Le Monde résume les derniers événements de la bande de Poudlard, comme Mashable qui a noté 16 informations cruciales apportées par ce nouvel opus, ou le Business Insider, qui lui en note 10: sachez donc, pour rester à jour, qu’Harry est devenu un célèbre Auror (ces sorciers d’élite qui combattent la magie noire). Il commence à grisonner, mais porte toujours ses lunettes rondes – «dont certains diraient qu’elles seraient plus adaptées à un enfant de 12 ans sans beaucoup de style», note cette vipère de Rita Skeeter. Sa femme Ginny Weasley est journaliste (peut-être grâce au nom fameux qu’elle porte, susurre la chroniqueuse) et couvre la Coupe de Quidditch. Leur mariage battrait de l’aile. Ron perd ses cheveux et a repris le magasin de farces et attrapes familial. Et Hermione Granger est devenue ministre adjoint du Département de la magie, en attendant de devenir bientôt numéro un. Mais «on ne peut pas tout avoir: regardez ses cheveux», se moque Rita Skeeter, qui n’épargne personne.

Mais qu’est-ce qui a poussé J.K. Rowling à refaire réapparaître comme par magie Harry Potter? Le BostonGlobe note que l’article de Rita Skeeter se termine en annonçant une biographie intitulée: «L’armée de Dumbledore: le côté obscur de la démobilisation», qui devrait sortir le 31 juillet, jour de l’anniversaire d’Harry. Un nouveau livre? Le journal s’est vu refuser un entretien par téléphone. Il faudra en tout cas vérifier sur le site. La nouvelle est-elle là pour accompagner la nouvelle attraction des studios Universal consacrée à Diagon Alley, ouverte cette semaine justement, dans leur parc d’attractions d’Orlando? Le Christian Monitor note aussi qu’un film d’après ses «Animaux fantastiques», un autre produit dérivé, est en cours de fabrication… Pourtant, les raisons ne sont probablement pas uniquement commerciales: «Comme beaucoup d’auteurs, clairement elle ne veut pas abandonner Harry Potter, mais rêve de vivre dans ce monde qu’elle a créé.»

«Cette nouvelle est plus que du marketing et qu’une simple mise à jour, analyse aussi The Guardian. C’est une satire du journalisme tabloïde.» Avis partagé par le Daily news de New York: «L’article de commérage semble être une pique pour la presse britannique tabloïde.» Une presse que l’auteure n’aime pas, note Le Telegraph britannique. «Rowling avait participé à la commission Leveson sur l’éthique des médias après qu’un reporteur eut essayé d’entrer en contact avec elle en glissant un message dans le cartable de sa fille de 5 ans.» Le journal note dans l’article de la ragoteuse Rita Skeeter: «On hésite toujours à pénétrer dans l’intimité des jeunes, mais le fait est que toute personne liée à Harry Potter en tire des bénéfices et doit payer le prix de l’intérêt public.» Qu’on se le dise…

Le recours à un faux article est aussi un procédé littéraire «très malin» pour entretenir la magie Harry Potter, selon l’auteure pour enfants Allison Pottern Hoch, une fan de toujours, citée par le Boston Globe, «parce que cela lui permet de jouer avec tous les scénarios qu’elle avait envisagés sans les développer». «Son article est une critique des médias constructive», analyse toujours le Boston Globe dans une tribune passionnante. «C’est important de savoir que la presse joue un rôle important dans la saga Harry Potter. J.K. Rowling met souvent de la politique dans les articles de Skeeter. Quand Skeeter écrit d’Hermione qu’elle n’est pas seulement une dirigeante de haut vol mais aussi une mère de deux enfants, et qu’on ne peut pas tout faire à la fois – c’est une discussion trop familière aux femmes qui travaillent. L’auteure millionnaire qui s’est souvent fait attaquer par la presse tabloïde est aussi une mère, qui s’exprime souvent pour les droits des femmes, et elle a déjà dit qu’Hermione était une autre elle-même. Ce n’est donc pas trop compliqué de lire entre les lignes. C’est déprimant que Rita Skeeter suggère que c’est son célèbre compagnon qui a ouvert les portes de la presse à Ginny, et pas ses propres succès en tant que joueuse de Quidditch. Rowling nous montre qu’elle est comme nous – fatiguée, malade de tous ces clichés antiféministes.»

Le message sera-t-il perçu? Et les fans vieillissants sont-ils au rendez-vous? En tout cas – le site Pottermore a planté dès que la nouvelle de la nouvelle s’est répandue, pendant quelques heures, raconte Mashable. Sur Twitter les réactions se comptent par milliers, parmi lesquelles des messages extatiques «OMG! OMG! OMG! La plus belle nouvelle de ma vie», écrit cette twittos. «Quel cadeau pour mon anniversaire!» écrit cet autre. Mais il y a aussi ceux qui sont plus sceptiques: «Chère J.K. Rowling arrêtez de nous faire languir, et mettez-vous simplement à un nouveau livre!» écrit ainsi un autre internaute qui s’attire cette réponse cinglante: «Il y a des franchises qu’il vaut mieux laisser tranquilles...»

Pour prendre patience: une autre nouvelle doit être publiée demain vendredi sur Pottermore.com, un article signé Ginny Potter…

Publicité
Publicité

La dernière vidéo opinions

Cannabis: adieu fumée, bonjour vapeur

Fumer, c’est aussi dangereux que has been. Pour profiter du goût et des effets du CBD sans se ruiner la santé, mieux vaut passer aux vaporisateurs de cannabis, élégante solution high-tech qui séduit de plus en plus de Suisses. Nous les avons testés

Cannabis: adieu fumée, bonjour vapeur

n/a
© Gabioud Simon (gam)