Cinq, quatre, trois, deux, un, zéro… Et puis l’explosion. Le cri primal, la crépitation au bout de la canne. Le public déchaîné de la patinoire de Malley, ce dimanche soir à Lausanne, a égrené les dernières secondes du match victorieux (7-3) d’Ajoie contre Davos en finale de la Coupe de Suisse de hockey. «Lausanne, nouvelle capitale du Jura», titre ce lundi matin 20 Minutes, pour souligner cette «ambiance de folie» à la Vaudoise aréna, où le HCA jouait «à la maison», «acclamé par plus de 7000 supporters jurassiens»: un citoyen sur dix du 23e canton suisse!


A déguster aussi:


Interrogé par le quotidien gratuit, le défenseur Alain Birbaum en avait «les larmes aux yeux»: «Je n’ai pas de mots. […] Pourtant, on tremblait, ce matin.» Tellement «fier d’être Ajoulot». Il avait dit «en débarquant à Ajoie que c’était le seul club susceptible de [lui] offrir un titre»: «C’est fou!» conclut-il simplement. «La fête a été belle à Porrentruy cette nuit», confirmait ce matin le Journal horaire de 6h de RTS-La 1re. «C’est un truc de malades, franchement c’est indescriptible», confie un amateur qui a fait le voyage en car.