Les Suisses héritent plus que jamais. L’année prochaine, les héritages devraient avoisiner les 95 milliards de francs. Cela correspond à près de 11 000 francs par habitant, enfants compris. Mais les enfants n’héritent plus que très rarement: 95% des successions vont à des héritiers de plus de 40 ans. Autre chiffre impressionnant: 1 franc sur 2 de la fortune provient désormais d’un héritage.

Cet énorme flux économique n’est plus guère soumis aux impôts. Au cours des trois dernières décennies, les cantons ont progressivement réduit leurs impôts sur les successions et les donations et les ont largement abolis pour les descendants directs. Alors qu’en 1990, 1 franc suisse hérité était encore soumis, en moyenne, à 4,1 centimes d’impôt sur les successions, les cantons ne prélèvent aujourd’hui plus que 1,4 centime. En ramenant l’impôt sur les successions au niveau de 1990, les cantons pourraient encaisser 2,5 milliards de francs supplémentaires.