Il y a ceux qui, en Chine, estimeront que Pékin s’est montré bien patient. Il y a ceux qui, à Hongkong, penseront que c’est la fin d’un monde. Et puis il y a le reste de la planète qui observe comment le pouvoir chinois interprète ou viole, selon le point de vue, ses engagements internationaux.